sexualité et handicap

  • Salon Amours et Handicaps

    Amours et Handicaps logo.PNGLe salon Amours et Handicaps a été repoussé à l’automne 2021 à Hyères près de Toulon.

    Pour autant, dès l’automne 2020 il sera proposé et animé une « communauté » de réflexion et de création autour de la thématique du salon grâce à une plateforme de collaboration afin d’associer tous les acteurs qui souhaitent réfléchir (personnes en situation de handicap, aidants, parents, professionnels ESMS…).

    Ce salon est avant tout le vôtre… Amours et Handicaps souhaitent vous associer et connaître les thèmes qui vous intéressent pour organiser des ateliers, des stands d’information et des animations au plus près de vos attentes pour ce salon.

    Sur ce vaste sujet, vous pouvez répondre à un questionnaire en ligne afin de pouvoir établir une programmation de thèmes au fil de l’année qui nous sépare du salon 2021 qui pourra également être suivi à distance.

    Merci d'y répondre et de le partager avec votre réseau, votre aide est précieuse !

     

  • Enquête "Sexualité et Confinement"

     

    Sondage.pngCher.re.s confiné.es,

    Nous espérons que cette situation inédite n’est pas trop pénible pour vous et que vous allez bien. Il est clair cependant que cela a un impact sur notre quotidien et notre façon de vivre.

    Et qu’en est-il de notre sexualité ? C’est justement l’objet d’une étude lancée par l’université de Rouen.

    Nous vous invitons à répondre à cette enquête sincèrement et anonymement et pourquoi pas, la diffuser sur vos réseaux sociaux.

    Ce sondage a pour but d'étudier l'impact du confinement actuel sur la vie intime et sexuelle. Cet impact peut concerner le vécu de la sexualité, tant dans sa dimension corporelle que psychologique ou relationnelle. Cet impact peut également se situer au niveau des comportements sexuels, qui, pour certains, seront plus fréquemment adoptés pendant cette période alors que d'autres seront moins mobilisés. L'impact du confinement sur la vie affective et intime est bien entendu également dépendant de contraintes matérielles : selon avec qui nous sommes confiné.e.s (ou avec qui nous ne sommes pas confiné.e.s), selon notre lieu de confinement, nos comportements sexuels, nos pensées, nos émotions pourraient être différentes.

    Nous vous remercions du temps que vous accorderez à cette étude.

    En attendant de tous nous retrouver « déconfiné.es », prenez soin de vous !

  • Loin des yeux, loin du sexe ?

     

    27% des français sont confinés en solitaire...Site rencontre.jpg

    Est-ce qu'être confiné en solo signifie renoncer à toute intimité avec ses partenaires ? Et bien NON !

    Le journal Le Monde a publié un article sur ce brulant sujet le 19 avril dernier : "Loin des yeux, loin du sexe ? Pas forcément".

    La chroniqueuse Maïa Mazaurette livre 10 conseils pour optimiser la télésexualité.

    Et oui... Pourquoi pas ?