sexualité et handicap

  • VIVANTE film d'Anoushka

    VIVANTE.jpeg

     
    Les assistantes sexuelles, fondamentales mais menacées.
    Ce métier trop méconnu et traqué par la loi française, bien que d'utilité publique, est mis en avant dans le film VIVANTE d'Anoushka.
     
    La réalisatrice explique que le choix de la réalisation de ce long métrage pornographique est un sujet politique qui s’appuie sur son expérience personnelle d’une personne vivant avec un handicap  
    «Il était important pour moi de parler de ce métier et donc du handicap visible (ou non) parce que c'est une partie de ma vie. Depuis un peu plus de dix ans, je souffre d'une maladie chronique. Au tout début, j'avais énormément de douleurs et je pensais que ma vie sexuelle était bel et bien terminée… Comme le dit le personnage de Louisa dans le film, pour moi tout était "cassé" à ce niveau-là. La vie faisant, les choses se sont améliorées et j'ai pu progressivement me reconnecter à mon corps. Cette maladie —non visible— est assez handicapante au quotidien, et j'aurais tellement aimé à l'époque connaître l'existence de l'assistance sexuelle.»
    «Sans prétention aucune, j'espère que ce film pourra éveiller les consciences sur nos privilèges de valides, et nous faire comprendre qu'à tout moment on peut se retrouver dans une situation délicate (en handicap ou en trauma). Cela n'arrive pas qu'aux autres…» 
     
  • Salon Amours et Handicaps

    Amours et Handicaps logo.PNGLe salon Amours et Handicaps a été repoussé à l’automne 2021 à Hyères près de Toulon.

    Pour autant, dès l’automne 2020 il sera proposé et animé une « communauté » de réflexion et de création autour de la thématique du salon grâce à une plateforme de collaboration afin d’associer tous les acteurs qui souhaitent réfléchir (personnes en situation de handicap, aidants, parents, professionnels ESMS…).

    Ce salon est avant tout le vôtre… Amours et Handicaps souhaitent vous associer et connaître les thèmes qui vous intéressent pour organiser des ateliers, des stands d’information et des animations au plus près de vos attentes pour ce salon.

    Sur ce vaste sujet, vous pouvez répondre à un questionnaire en ligne afin de pouvoir établir une programmation de thèmes au fil de l’année qui nous sépare du salon 2021 qui pourra également être suivi à distance.

    Merci d'y répondre et de le partager avec votre réseau, votre aide est précieuse !

     

  • Enquête "Sexualité et Confinement"

     

    Sondage.pngCher.re.s confiné.es,

    Nous espérons que cette situation inédite n’est pas trop pénible pour vous et que vous allez bien. Il est clair cependant que cela a un impact sur notre quotidien et notre façon de vivre.

    Et qu’en est-il de notre sexualité ? C’est justement l’objet d’une étude lancée par l’université de Rouen.

    Nous vous invitons à répondre à cette enquête sincèrement et anonymement et pourquoi pas, la diffuser sur vos réseaux sociaux.

    Ce sondage a pour but d'étudier l'impact du confinement actuel sur la vie intime et sexuelle. Cet impact peut concerner le vécu de la sexualité, tant dans sa dimension corporelle que psychologique ou relationnelle. Cet impact peut également se situer au niveau des comportements sexuels, qui, pour certains, seront plus fréquemment adoptés pendant cette période alors que d'autres seront moins mobilisés. L'impact du confinement sur la vie affective et intime est bien entendu également dépendant de contraintes matérielles : selon avec qui nous sommes confiné.e.s (ou avec qui nous ne sommes pas confiné.e.s), selon notre lieu de confinement, nos comportements sexuels, nos pensées, nos émotions pourraient être différentes.

    Nous vous remercions du temps que vous accorderez à cette étude.

    En attendant de tous nous retrouver « déconfiné.es », prenez soin de vous !