14/02/2018

Concours de la Saint-Valentin : Les gagnant(e)s de Faire-Face

Le 14 janvier dernier, la rédaction du bi-média Faire Face lançait sur son site internet un concours à l'occasion de la Saint-Valentin : elle proposait à ses lecteurs d’écrire une lettre à la personne aimée, quelques mots ou un texte plus long, de la prose ou de la poésie.

Découvrez les 3 gagnant.e.s et le prix spécial du jury : cliquez ici

Bonne Saint-Valentin

 

29/01/2018

CONCOURS SAINT-VALENTIN : DECLAREZ VOTRE FLAMME !

La rédaction de Faire Face a reçu un jour l’émouvant texte de Rodolphe, 42 ans, sur son épouse atteinte du syndrome d’Ehlers-Danlos. Vivant à Nantes, membre de l’association Vivre avec le Sed, il l’aime tout entière, avec ses appareillages.

Dans un mois, c’est la Saint-Valentin. Alors à votre tour écrivez une lettre à la personne que vous aimez et envoyez-la à Faire Face.

Que votre couple soit handi-valide ou handi-handi.

Cela peut être quelques mots ou un texte plus long, de la prose ou de la poésie. 

Un jury, composé de trois membres de la rédaction de Faire Face, sélectionnera les trois plus belles propositions. Elles seront mises en ligne le 14 février et leurs auteur(e)s recevront un prix.

 

Pour plus d’information : cliquez ici

23/01/2018

Avant-première «VIVIR Y OTRAS FICCIONES » le 7 Février à 20h30 au Cinéma Saint André des Arts de Paris

Vous pourrez y découvrir, en présence de Jo Sol, le réalisateur du film, ce film poétique (entre documentaire et fiction) sur la sexualité des personnes en situation de handicap.

Synopsis :

Antonio est écrivain. Il est tétraplégique aussi. Pour lui, jouir d’une sexualité épa­nouie est un choix vital, voire politique. Tout le monde devrait y avoir accès mais personne ne veut s’en mêler. Mais c’est un activiste. Entre l’hostilité de son aide soignante, l’enthousiasme d’une prostituée militante et la perplexité de son assistant de vie, Antonio met en place un lieu d’assistance sexuelle chez lui. Pepe, sorti de l’hôpital psychiatrique, rencontre Antonio. La relation qu’il tisse avec lui va définiti­vement bouleverser son regard sur la vie.