29/01/2014

Dans la presse

Des avancées pour la prise en considération des besoins pour la vie affective et sexuelle 

Cette année 2014 commence par de petites avancées. Un article paru le 21 janvier dans le magazine LEVIF.be revient sur la nécessité d’intégrer la vie affective et sexuelle dans les besoins des personnes handicapées.

En effet, le code réglementaire Wallon de l’action sociale et de la santé doit comprendre les besoins relatifs à la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap.

Ce texte initié par le député wallon, Matthieu Daele, prévoit que ces besoins soient pris en compte dans le projet pédagogique d’établissement et dans les projets individuels.

De plus, la ministre de la santé Eliane Tillieux souhaite ajouter la mise en place d’une éducation à la « vie relationnelle, sexuelle et affective ».

Lire l’article,  cliquez ci-dessous

 

 

16/12/2013

 "Handicap et sexualité"

Vers un centre sur la sexualité des personnes handicapées en Wallonie

Le ministre wallone de la santé Eliane Tillieux a annoncé son intention de lancer un appel à projet pour la création d'un centre de ressources "handicap et sexualité".

Le centre de ressources serait là pour "écouter, informer et orienter" à la fois les personnes handicapées, leurs proches et leurs familles, mais aussi les travailleurs du secteur du handicap.

Le rapport transmis à la ministre en juillet dernier, révélait la méconnaissance de la vie affective et sexuelle  liée au handicap, et la nécessité d'établir un dialogue avec les professionnels et l'existence de centres de ressources trop peu connues.

Pour en savoir plus cliquez ici

Pour plus d'informations, lire également cet article en cliquant ici


24/06/2013

Formation en Suisse

"Accompagnement sensuel et assistance sexuelle"

Pascal Prayez, docteur en psychologie et cofondateur de l'association Suisse Corps solidaire, lance en suisse une formation à "l'accompagnement sensuel et à l'assistance sexuelle".

Dans cet article, paru dans le journal Libération du 11 juin 2013, Pascal Prayez revient sur le contenu de cette formation.

Cependant, même si celle-ci est ouverte aux français "le problème reste entier pour les participants qui souhaiteront exercer en France". la formation sera terminée en 2014. Il faut espérer que les choses auront évoluée d'ici là!

lire la suite