21/02/2014

Si on parlait vie sexuelle ?

Vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap : approches théoriques, repères et outils
 
Ville de Marseille, CREAI PACA et Corse
Encore aujourd’hui pour le grand public comme pour les professionnels qui accompagnent les personnes handicapées, la question de la vie sexuelle reste un sujet sensible et controversé.
Ce document propose les actes de la journée interrégionale organisée par la Ville de Marseille avec la collaboration du Creai PACA et Corse, le 4 juin 2013 qui a été l'occasion d’échanger et de bénéficier de l’expérience et des réflexions d’experts, de professionnels ainsi que des personnes handicapées et de leurs familles sur des sujets tels que : Quel accompagnement réaliser, que l’on soit parent, professionnel ou aidant ? Quelles sont les limites fixées par le droit aujourd’hui ? Comment construire des réponses adaptées dans le respect d’un cadre éthique ? Quel soutien pour les professionnels de l’accompagnement ?...( RA) CREAI PACA et Corse, 2013, 99 p.
 

11/02/2014

Vu sur France Ô

"Assistance sexuelle pour les personnes handicapées: oui au plaisir pour tous!"

France Ô a diffusé le 2 février un documentaire sur Rachel Wotton, une travailleuse du sexe australienne spécialisée dans les services aux personnes handicapées.

Le combat de Rachel est simple tout comme son message: " tout le monde a droit au plaisir, notamment physique. Les handicapés, trop souvent considérés comme des personnes asexuées, n'y font pas exception".

Retrouver les propos de David Courbet qui en profite pour défendre cette position.

Lire la suite

29/01/2014

Dans la presse

Des avancées pour la prise en considération des besoins pour la vie affective et sexuelle 

Cette année 2014 commence par de petites avancées. Un article paru le 21 janvier dans le magazine LEVIF.be revient sur la nécessité d’intégrer la vie affective et sexuelle dans les besoins des personnes handicapées.

En effet, le code réglementaire Wallon de l’action sociale et de la santé doit comprendre les besoins relatifs à la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap.

Ce texte initié par le député wallon, Matthieu Daele, prévoit que ces besoins soient pris en compte dans le projet pédagogique d’établissement et dans les projets individuels.

De plus, la ministre de la santé Eliane Tillieux souhaite ajouter la mise en place d’une éducation à la « vie relationnelle, sexuelle et affective ».

Lire l’article,  cliquez ci-dessous