Actualité - Page 5

  • 16 septembre : Mobilisons-nous pour la déconjugalisation de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH)

    AAH_jpeux pas tépouser APF.jpg

    L'AAH est attribuée sous réserve de respecter des critères d'incapacité, d'âge, de résidence et de ressources. Aujourd'hui, les revenus du conjoint sont pris en compte dans le calcul de cette allocation, ainsi que dans son plafonnement.
    Ce mode de calcul contredit pourtant la notion même d'individualité de la personne en situation de handicap et son besoin d'autonomie y compris financière, notamment vis-à-vis de son conjoint. Notons que l'individualisation, qui a fait l'objet de plusieurs tentatives d'amendements et autres pétitions, est réclamée depuis plusieurs années par les associations du secteur.
    En outre, si l'on peut se féliciter que l'AAH ait fait l'objet de plusieurs revalorisations, il est essentiel de rappeler qu'elle reste encore en-deçà du seuil de pauvreté. 

    Le 17 juin dernier, contre toute attente, la proposition de loi visant à « déconjugaliser l’AAH » a été rejetée par les députés de la majorité lors de son examen en 2ème lecture à l'Assemblée nationale, après un coup de force du gouvernement. 

    CH(s)OSE se joint aux autres associations pour crier à l’injustice et au scandale ! C’est pourquoi le 16 septembre prochain, nous manifesterons dans la rue pour faire entendre notre voix et espérons que le 12 octobre, date à laquelle ce projet de loi va être revoté, on nous aura entendu.e.s ! 

    Vous êtes révolté.e ? Scandalisé.e ? Alors partagez et diffusez ce message. Votre soutien est une aide inestimable et nous vous en remercions. 

    « Conjugalisation » de l’AAH, c’est quoi ? Explication de Nicole Ferroni sur France inter le 9 décembre 2020. 

  • Handicap et Sexualité en mode Webinaire

    H&S Parlons-en!.png

     

    Le sujet Handicap et Sexualité est de plus en plus présent dans l'actualité et les médias. Et c'est tant mieux !

    Encore la semaine dernière, un webinaire, porté par la Croix Rouge, APF France handicap et le CCAH (Comité national Coordination Action Handicap) avait pour thème :

    ACCÈS A LA SEXUALITÉ

     

     

    Qu’il s’agisse d’être amoureux, de sortir avec quelqu’un ou d’avoir une relation, de fonder une famille, chacune, chacun a le droit de mener sa vie affective, intime et sexuelle comme elle/il l’entend et avec qui elle/il l’entend. Pourtant, les personnes en situation de handicap n’ont pas toujours cette possibilité : trop de barrières subsistent encore, en particulier dans le regard que la société pose sur le handicap.

    Cet événement a permis de décrypter les enjeux autour de la reconnaissance d’une vie affective, intime et sexuelle pour toutes et tous. Ce sujet est d’autant plus d’actualité que le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) vient d’engager des travaux sur le sujet de l’assistance sexuelle. Le débat est lancé sur l'autorisation de créer des services d’accompagnement à la vie sexuelle en France.

    Chez CH(s)OSE, nous saluons les initiatives abordant ce sujet tabou. Et même si nous en voyons de plus en plus, nous pouvons faire mieux !

    Alors, parlons-en, Parlez-en !

  • Handicap : Gagner en autonomie dans la sexualité

    Journaux.jpg

     

    Handicap : Gagner en autonomie dans la sexualité.

    Le Média Social a publié le 6 mai dernier un article très complet sur ce sujet et a recueilli la parole de nombreux intervenants issus du monde associatif, politique et professionnel. CH(s)OSE a répondu immédiatement à l'appel lorsqu'ils ont été sollicité pour ce dossier.

     

    Vous vous demandez comment accéder à une vie sexuelle et affective pour des personnes en situation de grande dépendance ? L’assistance sexuelle est-elle une solution ?

    Si elle ouvre de nouveaux possibles, elle suscite toujours en France des débats juridiques et éthiques, et des questionnements sur l’autodétermination, la place des tiers à domicile et en institution.

    Pour trouver des réponses à vos questions, cliquer ICI

    Nous vous souhaitons une bonne lecture !