12/09/2017

L’assistance sexuelle, ils en parlent !

Vidéo04032014.JPG

A l’occasion de la cérémonie de certification du samedi 15 juillet dernier de notre première promotion de la formation en accompagnement et assistance sexuelle CH(s)OSE et  Corps Solidaires, CH(s)Ose a communiqué auprès la presse sur ses revendications autour de l’assistance sexuelle.

 Voici les retombées presse consultables sur Internet :

http://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/au-nom-d...

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/08/18/01016-...

https://www.francebleu.fr/infos/societe/accompagnement-se... .

 

 

20/07/2017

Retrouvez les interview de Faire-Face sur l’assistance sexuelle

A l’occasion de la cérémonie de certification du samedi 15 juillet de notre première promotion de la formation en accompagnement et assistance sexuelle CH(s)OSE et  Corps Solidaires, Faire-Face a publié les témoignages d'une assistante sexuelle et d'une bénéficiaire. Nous vous invitions à faire connaissance de Laura et Patricia en suivant les liens suivants :

http://www.faire-face.fr/2017/07/18/accompagnante-sensuel...

http://www.faire-face.fr/2017/07/17/assistance-sexuelle-f...

19/07/2017

7 assistant-e-s sexuel-le-s certifié-e-s !

CH(s)OSE s’était associée à l’association Corps Solidaires pour mener à bien une formation certifiante en accompagnement et assistance sexuelle. Après 120 heures de formation réparties sur une année, sept personnes, dont quatre Françaises et trois Suisses, ont reçu leur certification le samedi 15 juillet, à Annecy. Trois des stagiaires sont prêts à répondre à des sollicitations de personnes de même sexe.

 Un week-end préalable avait eu lieu à Paris en juin 2016, dans les locaux d’une association fondatrice de CH(s)OSE : ce premier séminaire avait pour fonction de finaliser la sélection. Plusieurs candidats ont renoncé ou ont été écartés par le comité de pilotage. Dès l’automne, six femmes et un homme ont suivi plusieurs séminaires de trois jours, à Paris, en Suisse, puis à Annecy pour les 4 derniers jours menant à la certification. Entre temps, ils avaient reçu les enseignements prévus et réalisé en mai ou juin 2017 un premier accompagnement érotique auprès d'un ou une bénéficiaire. A préciser que le ou la volontaire en situation de handicap n’était pas novice, mais participait de cette façon à l'évaluation.

Le comité de pilotage, composé de responsables des 2 associations (Bénédicte Kail, Pascal Prayez, Claudine Damay, Sheila Warembourg, Judith Aregger), s’est réjoui des qualités humaines des 7 personnes certifiées : sensibilité, délicatesse, dynamisme et joie de vivre la rencontre avec l’autre. C’est donc en toute confiance qu’il sera possible de leur confier les accompagnements sensuels ou assistances sexuelles des bénéficiaires qui adresseront leur demande à l’une ou l’autre des associations.

Point d'orgue de ce cheminement, samedi 15 juillet, les sept stagiaires ont prêté serment de respecter la charte des assistantes et assistants sexuels.

Cette belle cérémonie -émouvante et impliquante s’est déroulée en présence des accompagnants certifiés en février 2005 par Corps Solidaires et de plusieurs invités : Lorenzo Fumagalli, qui avait transmis la pratique de l’assistance sexuelle à la première promo francophone en 2009 ; Laetitia Rebord, vice-présidente de l’Appas ; Rachel Wotton, à qui avait été consacré le film Scarlet-Road (accompagnement sexuel en Australie) et de Stéphane Lenoir, secrétaire général du GIHP.

Enfin Willy Rougier, qui représentait le CA de CH(S)OSE, a réaffirmé que notre association continuerait d’avancer en direction de la mise en place d’un service d’accompagnement sexuel structuré.

A suivre !

Consulter notre communiqué de presse